Des vaches en bonne santé avec des mamelles en bonne santé produisent un lait sain !

La santé optimale du pis est l’un des piliers de l’allongement de la durée de vie de nos vaches laitières. L’amélioration de la santé du pis entraîne un taux de remplacement plus faible, un allongement de la durée de vie productive et donc un meilleur résultat financier.

“Chaque élevage doit faire face aux mammites et leur impact financier ne doit pas être sous-estimé.”

La mammite est l’une des principales causes de réforme des vaches laitières

Malgré tous les efforts pour réduire la mammite, tant sous sa forme clinique (visible) que sub-clinique (invisible), elle demeure l’une des principales causes de réforme en élevages laitiers. L’amélioration de la santé du pis entraîne :

  • Un taux de remplacement inférieur
  • Une prolongation de la vie productive des vaches
  • De meilleurs résultats financiers
  • Moins d’antibiotiques utilisés
  • Un meilleur bien-être animal

Une santé optimale du pis est la clé pour prolonger la durée de vie des vaches et rendre l’élevage laitier plus durable.

Origine des infections mammaires

Plus de 50 % des cas de mammite, causés par des germes environnementaux et qui se manisfestent au cours des 100 premiers jours de lactation, proviennent d’infection acquises pendant la période de tarissement.1 Cela entraîne des pertes économiques importantes pour chaque ferme laitière.

Impact de la mammite :

  • Perte de lait et de production laitière
  • Diminution de la qualité du lait
  • Augmentation des risques de réforme et donc d’un pourcentage de remplacement plus élevé
  • Augmentation de la pression d’infection
  • Temps, stress et travail supplémentaires

La période de tarissement : période à risque importante pour les vaches laitières !

La période de tarissement est une période importante pour la vache. C’est là que sont posées les bases d’une lactation réussie et d’un pis sain. Les nouvelles infections et les infections subcliniques déjà présentes pendant la période de tarissement ont une influence durable sur la production laitière de la vache lors des lactations suivantes.

Le tarissement et la période autour du vêlage sont les deux périodes à risque de mammite.

Les quatre méthodes de tarissement différentes :

1. Combinaison d’antibiotiques et d’obturateurs
En utilisant des obturateurs et des antibiotiques, vous guérirez les infections existantes et préviendrez de nouvelles infections.2,3

Notez les différences importantes entre le mode d’administration d’un antibiotique et d’un obturateur

2. Obturateurs de trayon
En fermant le trayon avec un obturateur, vous réduisez le risque de nouvelles infections pendant les deux périodes à risque de la période de tarissement : le début du tarissement, la fin du tarissement.1

L’administration correcte d’un obturateur est très importante.

3. Antibiotiques
En traitant les vaches avec un nombre élevé de cellules avec des antibiotiques, vous augmentez les chance de guérir l’infection pendant la période de tarissement.

4. Ne rien faire
Attention : cela augmente le risque de mammite !

Cliquez ici pour l’arbre décisionnel.

Vidéo : Administration du ShutOut

La prévention est essentielle pour améliorer la santé dans les élevages laitiers. La période de tarissement s’y prête bien : en travaillant préventivement durant cette période à haut risque, les risques d’infections mammaires sont beaucoup plus faibles. Vous pouvez aider à prévenir les (nouvelles) infections du pis pendant la période de tarissement en utilisant des obturateurs de trayons de manière systématique et correcte.

La vidéo et l’affiche expliquent étape par étape comment administrer correctement le ShutOut aux vaches laitières au moment du tarissement.

Le ShutOut est le nouvel obtrateur de trayon de MSD Animal Health. Il vous aide à prévenir les infections du pis encore plus facilement et plus rapidement. Utilisez-vous ShutOut ou avez-vous recommandé le nouvel obturateur ShutOut à un éleveur ? Regardez cette vidéo ou envoyez-la à vos léeveurs. La vidéo explique étape par étape comment administrer correctement le ShutOut aux vaches laitières.

5 moments critiques qui méritent votre attention

Pour minimiser les risques pour la santé du pis avant, pendant et après la période de tarissement, il est bon de porter une attention particulière à vos vaches pendant les 5 moments critiques suivants.

1. Préparation du tarissement
La préparation au tarissement a une influence sur le résultat final. Posez-vous ces questions : Comment évolue la production de lait en fin de lactation ? Quel est l’état du pis et des trayons ? Y a-t-il des pertes de lait ? Et déterminez votre stratégie en concertation avec votre vétérinaire.

2. Le tarissement
Avant le début de la procédure de tarissement, vous devez avoir établi votre stratégie de tarissement et votre protocole d’hygiène mais également disposer d’un lieu de travail propre et adapté.

3. La période lointaine
La période lointaine va du début du tarissement à environ 21 jours avant la date de vêlage prévue. Pendant cette période, les nouvelles infections sont principalement causées par des bactéries environnementales. Vos vaches ont-elles suffisamment d’espace ? La queue est-elle rasée ? Les mamelles sont-elles propres ? Y a-t-il une ventilation suffisante ?

4. La période de close-up
La période de close up correspond aux 21 derniers jours avant la date de vêlage prévue. Tout comme pendant le far off, vous devez essayer de prévenir autant que possible les infections par les bactéries d’environnement pendant cette période.

5. Gestion du vêlage
Autour du vêlage, l’optimisation de l’environnement de la vache est importante pour réduire le risque de mammite. Le box de vêlage est-il propre et a-t-il un sol confortable et sec ? Y a-t-il une ventilation suffisante ? Une assistance est-elle souvent nécessaire pour le vêlage ? La trayeuse (de colostrum) est-elle suffisamment désinfectée ?

Si vous avez des questions ou souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter

Teatsealer

*Champs requis

Referenties:

  1. A.R.Rabiee and I.J.Lean, 2013, The effect of internal teat sealant product (Teatseal and Orbeseal) on intramammary infection, clinical mastitis, and somatic cell counts in lactating dairy cows: A meta-analysis. J. Dairy Sci. 96 :6915–6931.
  2. S McDougall, 2003: Management factors associated with the incidence of clinical mastitis over the non-lactation period and bulk tank somatic cell count during the subsequent lactation, New Zealand Veterinary Journal, 51:2, 63-72.
  3. Boddie & Nickerson, 1986, Dry Cow Therapy: Effects of Method of Drug Administration on Occurrence of Intramammary Infection, 1986 J Dairy Sci 69:253-257.

BE-NAE-220600001